News

Eastmain rapporte 5,77 g/t Or sur 11,0 mètres à Percival et entreprends son programme d’hiver

January 15, 2019

Toronto, Ontario, le 15 janvier 2019 - Eastmain Resources Inc. (« Eastmain » ou la « Société » - TSX : ER, OTCQX: EANRF) annonce les résultats des trois derniers sondages (887 mètres) (« m ») forés à la fin de l’année 2018 sur la découverte Percival (« Percival ») sur la propriété Clearwater (la « propriété »), détenue à 100% par la Société et située dans la région de la Baie James au Québec. En tout, 3 599 m de forage ont été complétés à Percival (voir communiqués du 13 novembre et du 20 décembre 2018) et sur l’indice Serendipity (voir communiqué du 21 décembre 2018) durant le programme de forage de l’automne 2018.

Le programme d’exploration déjà annoncé pour l’hiver 2019, totalisant 5 500 m de forage en 20 sondages, aura pour but de vérifier l’étendue et la continuité de la minéralisation à Percival au-delà des 200 m d’étendue latérale et des 250 m de profondeur testée en 2018. En se basant sur les résultats d’un levé VTEM récemment complété (les résultats finaux du levé restent à venir) et des résultats de forage de l’automne 2018, le programme de 2019 permettra également de faire un suivi des anomalies et indices le long de l’horizon volcano-sédimentaire Knight-Serendipity (l’ « horizon KS ») de 14 kilomètres (« km ») de long.

Les meilleurs résultats de forage comprennent notamment (voir le TABLEAU 1 ci-dessous) :

  • ER18-830 : 5,77 grammes par tonne (« g/t Au ») sur 11,0 m (profondeur verticale de 122 m), incluant 12,0 g/t Au sur 4,5 m (brèche silicifiée)
  • ER18-830 : 1,01 g/t Au sur 10,9 m (profondeur verticale de 294 m), incluant 1,99 g/t Au sur 2,8 m (brèche silicifiée)
  • ER18-831 : 1,09 g/t Au sur 10,0 m (profondeur verticale de 51 m) (brèche silicifiée)
  • ER18-829 : Ciblait et a identifié une faille interprétée à 15 m à l’ouest des sondages ER18-822 et ER18-823 (les « sondages de découverte »), ce qui facilitera le ciblage des extensions de la minéralisation de part et d’autre de la faille

Claude Lemasson, PDG d’Eastmain, a déclaré : « Notre équipe d’exploration est fin prête à tester le potentiel à l’échelle du district de notre propriété Clearwater, qui compte 21 000 hectares de terrains sous-explorés. Sur la découverte Percival, nous commençons à mieux comprendre les contrôles stratigraphiques et structuraux de la nouvelle découverte, ce qui nous donne plus de clarté et nous permet de mieux définir la suite de l’exploration. Le programme hivernal bénéficiera d’une couverture géophysique additionnelle avec le levé VTEM™ pour cibler la minéralisation à Percival et le long de l’horizon KS de 14 km. Par ailleurs, pendant que nous poursuivons l’exploration sur notre propriété Clearwater, notre équipe d’ingénierie, elle, poursuit les travaux de pré-développement pour faire avancer le projet Eau Claire. »

Percival est situé à 14 km à l’ESE du gîte aurifère Eau Claire détenu par la Société et contenant plus d’un million d’onces d’or Note1, au sein de la zone de déformation Cannard de 20 km de long (voir FIGURE 1), et dans la partie sud de l’horizon KS. Percival est un système aurifère hydrothermal encaissé dans une épaisse séquence méta-volcano-sédimentaire avec des volcanoclastites intermédiaires à felsiques localement interlitées. Les résultats des plus récents travaux de forage permettent de mieux comprendre les contrôles sur la minéralisation, notamment en définissant les contextes lithologiques et structuraux au sein de la stratigraphie encaissante, et ont permis d’identifier au moins deux zones de minéralisation aurifère au sein de l’assemblage métasédimentaire (voir FIGURES 2-4).

Tableau 1 : Intersections significatives

Site Sondage De
(m)
À
(m)
Longueur
(m)
Teneur
(Au g/t)
Profondeur
verticale (m)
Lithologie encaissante
Percival ER18-829 144,5 146,0 1,5 1,74 97 Brèche silicifiée
Percival ER18-830 102,1 108,0 5,9 0,69 99 Mudstone bréchifié et silicifié
124,0 135,0 11,0 5,77 122 Brèche silicifiée
incl. 129,5 134,0 4,5 12,0
187,2 220,2 33,0 0,59 191 Brèche silicifiée + Siltite
incl. 192,5 196,2 3,7 2,84 Brèche silicifiée
228,5 230,0 1,5 2,34 215 Mudstone bréchifié
276,0 280,5 4,5 0,77 259 Siltite
incl. 276,0 277,0 1,0 1,29
310,9 321,8 10,9 1,01 294 Brèche silicifiée + Mudstone bréchifié
incl. 312,0 313,2 1,2 3,85
incl. 319,0 321,8 2,8 1,99
Percival ER18-831 59,0 69,0 10,0 1,09 51 Brèche silicifiée
126,0 138,0 12,0 0,60 102 Siltite silicifiée
178,7 179,7 1,0 1,38 137 Mudstone bréchifié
251,5 252,5 1,0 1,52 191 Mudstone
263,5 296,5 33,0 0,21 211 Mudstone graphiteux + Grauwacke
incl. 263,5 265,0 1,5 1,29 Grauwacke biotitisé
  • Les intervalles sont présentés en longueurs dans l’axe de forage; les sondages sont généralement planifiés de façon à recouper la minéralisation le plus près possible de la perpendiculaire; l’épaisseur réelle est estimée à 75 % de la longueur dans l’axe de forage lorsque l’orientation et le pendage du sondage et de l’horizon minéralisé sont pris en compte.
  • Les résultats d’analyse n’ont pas été coupés. Les intersections sont confinées à l’intérieur des limites géologiques des grandes zones mais n’ont pas été corrélées à des structures ou des horizons individuels pour l’instant.
  • La profondeur verticale est mesurée de la surface jusqu’au point milieu de l’intervalle.

Résultats de forage

Le sondage ER18-829 (FIGURE 3) a été foré vers l’ESE et a recoupé, tel qu’anticipé, une faille de 18 m de large, à 15 m à l’est des sondages de découverte. La faille est toujours interprétée comme ayant une orientation au NNO, soit à peu près parallèle à l’orientation de ces sondages. Le programme de l’hiver 2019 servira à tester davantage l’orientation de la faille et les déplacements potentiels de la stratigraphie et de la minéralisation du côté ouest de la faille. En plus de cibler la faille, le sondage a aussi recoupé un intervalle titrant 1,74 g/t Au sur 1,5 m au sein d’un intervalle plus large de 7,7 m (profondeur verticale de 97 m) de brèche silicifiée montrant des valeurs anomales en or du côté est de la faille.

Les sondages ER18-830 et ER18-831 (FIGURE 4) ont été implantés à 23 m à l’ouest de la faille nouvellement identifiée et à 38 m à l’ouest des sondages de découverte. La faille mentionnée ci-haut est interprétée comme passant entre ces deux séries de sondages et pourrait avoir décalé la minéralisation. Les sondages ont été forés dans une direction plus au NO que les sondages précédents et passent en-dessous du sondage ER18-828. Les sondages ciblaient la minéralisation selon une plongée potentiellement abrupte vers l’ouest. Les deux sondages ont rencontré plusieurs intervalles de brèche fortement silicifiée dans des mudstones.

ER18-830 a livré deux intervalles de brèche silicifiée et minéralisée dans des mudstones, de 102,1 m à 108,0 m (0,69 g/t Au sur 5,9 m) et de 124,0 m à 135,0 m (5,77 g/t Au sur 11,0 m). L’intersection supérieure pourrait être la continuité en profondeur de la même brèche recoupée dans le sondage ES18-828 de 52,5 m à 70,8 m (1,17 g/t Au sur 18,3 m). L’intervalle inférieur a une apparence similaire aux brèches fortement silicifiées observées dans les sondages de découverte. À la fin du sondage ER18-830, une intersection profonde de brèche silicifiée a été obtenue dans des mudstones (1,01 g/t Au sur 10,9 m à une profondeur verticale de 294 m). Cette unité de brèche se trouve à une profondeur relativement plus importante que les autres brèches rencontrées dans le cadre du programme de forage automnal et est donc interprétée comme un nouvel horizon stratigraphique.

ER18-831 a recoupé un long intervalle de minéralisation à basse teneur, à 0,21 g/t sur 33 m (profondeur verticale de 211 m) près de la fin du sondage, dans des mudstones graphiteux et des grauwackes interlités et silicifiés. La minéralisation est interprétée comme se trouvant le long du même horizon stratigraphique que la minéralisation similaire recoupée dans les sondages ER18-825 (0,16 g/t Au sur 51,0 m à une profondeur verticale de 144 m) et ER18-827 (0,71 g/t Au sur 51,7 m à une profondeur verticale de 177 m). Les deux intervalles susmentionnés sont situés au-dessus (dans l’éponte supérieure) d’un dyke de porphyre feldspathique. Le sondage ES18-831 n’est pas assez profond pour avoir recouper le dyke.

Objectifs pour 2019 :

  • Programme de forage de l’hiver 2019 : Une campagne de forage ciblée de trois mois, totalisant 5 500 m en 20 sondages, débutera en janvier. Le programme a pour but d’augmenter l’étendue du prospect Percival et d’identifier de nouvelles zones de minéralisation aurifère au sein de l’assemblage sédimentaire d’argilites-mudstones. À partir des résultats du programme hivernal, une deuxième grande campagne sera planifiée dans le dernier semestre de l’année 2019 et comprendra de nouveaux travaux de forage dans le secteur de la découverte et pour vérifier des ciblées délimitées le long de l’horizon KS à l’aide des données géophysiques et géochimiques récemment acquises.
  • Améliorer l’interprétation à Percival : Les travaux de forage ciblés sur la zone aurifère Percival le long de l’horizon KS, combinés à des travaux d’interprétation stratigraphique et structurale, permettront d’identifier et de mieux prédire les décalages potentiels de la zone minéralisée; une étude minéralogique et pétrologique détaillée permettra de définir les associations aurifères, fournissant de nouveaux vecteurs à tester par forage.
  • Ciblage basé sur les résultats du levé géophysique aéroporté : Les résultats du levé géophysique héliporté VTEM™ et au gradiomètre magnétique horizontal (VTEM Plus) récemment réalisé par Geotech le long de l’horizon KS seront utilisés afin d’aider à cibler les travaux à venir sur Percival et sur d’autres cibles favorables le long de l’horizon KS (voir FIGURE 1).
  • Amélioration des infrastructures : Le sentier hivernal de 14 km reliant le camp et le projet Eau Claire, facilement accessible par le réseau routier de la Baie-James, à l’indice Knight et à la découverte Percival sera complété afin d’offrir un meilleur accès et réduire les coûts associés à la campagne hivernale.

L‘indice Percival

Percival est située à 14 km à l'est du gisement Eau Claire (voir FIGURE 1) dans le secteur Knight de l’Horizon KS, sur la propriété Clearwater. L’Horizon KS se caractérise par un ensemble de roches métasédimentaires et méta-volcaniques métamorphosées de faciès de schiste vert supérieurs à amphibolite inférieure. L'horizon dans le secteur Knight, incluant la zone Percival, est également affecté par la déformation liée à la zone de déformation Cannard. La stratigraphie de Percival comprend des roches métasédimentaires foliées avec pendage vers le sud et reposant sur des méta-volcaniques mafiques.

Les sondages ER18-822 et ER18-823 ont été forés sur une seule section afin d’évaluer l’extension en profondeur d’une minéralisation aurifère affleurante identifiée lors du programme d’exploration de surface de l’été 2018. Ces deux forages définissent un intervalle minéralisé d'une épaisseur interprétée d'environ 50 m s'étendant de la surface jusqu'à une profondeur verticale minimale de 90 m.

Les sondages ER18-824 à ER18-831 ont été forés afin de tester l'extension latérale des unités bréchiques sur 200 m en direction nord-est (NE) et sur une épaisseur stratigraphique de 250 m, des sondages de la découverte Percival (ER18-822 et ER18-823).

Tableau 2 : Information de forage

Zone Forage UTM Coord. Zone 18 Azimut Pendage Longueur Totale Élévation
  No. Est Nord Degrés Degrés (m) (m)
Percival ER18-829 457600 5781768 115 -45 234 334
Percival ER18-830 457620 5781710 342 -70 333 335
Percival ER18-831 457620 5781710 342 -50 310 335

Pour plus d'informations sur la géologie de la découverte de Percival et de l’Horizon KS, veuillez visiter : http://www.eastmain.com/projects/clearwaterexploration/.

Pour visualiser les Figures 1-4, veuillez cliquer sur le lien : http://www.eastmain.com/_resources/news/Images/ER-190115-Percival.pdf.

(Note 1) Un total de 1 001 200 oz d'or est contenu dans l’échéancier d’exploitation de minerai dilué d’une mine combinée à ciel ouvert et souterraine, tel que défini dans le « Technical Report: Updated Mineral Resource Estimate and Preliminary Economic Assessment on the Eau Claire Gold Deposit, Clearwater Property, Quebec, Canada » d’Eastmain, daté le 4 février 2018 et publié le 4 juillet 2018. Les onces contenues proviennent d'une estimation combinée des ressources minérales souterraines et à ciel ouvert de 853 000 onces d'or (4,29 Mt à une teneur moyenne de 6,18 g/t Au) mesurées et indiquées, et de 500 000 onces d'or (2,38 Mt à une teneur moyenne de 6,53 g/t Au) présumées.

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été préparé et révisé par William McGuinty, géo. et Vice-Président Exploration d’Eastmain, et Carl Corriveau, géo. et Directeur de l’Exploration d'Eastmain, tous deux ‘’personnes qualifiées’’ en vertu du règlement NI 43 101.

Contrôle et assurance de la qualité

La conception des programmes de forage, de l'assurance et du contrôle de la qualité, ainsi que l’interprétation des résultats de Eastmain Resources sont sous le contrôle du personnel géologique d’Eastmain, qui comprend des personnes qualifiées utilisant un programme d’AQ/CQ strict, conforme à la norme NI 43-101 et aux meilleures pratiques de l'industrie. Le projet Clearwater est supervisé par Michel Leblanc, P.Geo. géologue de projet chez Eastmain.

La carotte de forage est décrite, coupée et divisée en échantillons de demi-carottes qui sont emballés et livrés au laboratoire d'ALS Minerals inc. Les échantillons sont séchés puis broyés à 70% dépassant un tamis de 2 mm. Un sous-échantillon de 1 000 g est pulvérisé à 85% dépassant un tamis de 75 microns. Le reste d’échantillon broyé (rejet) et l'échantillon pulvérisé (pulpe) sont conservés pour analyses ultérieures et contrôle de qualité. Tous les échantillons sont analysés par pyroanalyse avec une finition d'absorption atomique (AA) utilisant une fraction aliquote de 50 g du matériau pulvérisé. Les résultats obtenus supérieurs à 5 g/t Au sont réanalysés par pyroanalyse avec finition gravimétrique. Eastmain insère régulièrement des échantillons de contrôle de référence obtenus de tiers et des échantillons à blanc dans le cours d'échantillons afin de surveiller les performances des analyses, et envoie des doublons d'échantillons à un deuxième laboratoire certifié. Depuis 2016, environ 10% des échantillons soumis font partie des protocoles de contrôle des échantillons de laboratoire de la société.

À propos de Eastmain Resources Inc. (TSX:ER) www.eastmain.com

Eastmain est une société d'exploration canadienne faisant progresser trois actifs aurifères à haute teneur dans le nouveau camp aurifère de la Baie James au Québec. La société détient 100% de participation dans le projet Eau Claire, pour lequel elle a récemment publié une évaluation économique préliminaire (« EEP »), et dans le projet de mine Eastmain, pour lequel elle a préparé une estimation des ressources minérales conforme à la norme NI 43-101 en 2018. Eastmain gère également la coentreprise Éléonore Sud, située immédiatement au sud de la mine Éléonore de Goldcorp Inc., où une nouvelle découverte aurifère à haute teneur a été faite fin 2017. En outre, la société dispose d’un portefeuille de projets d’exploration dans cette juridiction minière favorable, avec des infrastructures à proximité.

Pour plus d'informations:

Claude Lemasson, Président directeur général

+1 647-347-3765

lemasson@eastmain.com

Alison Dwoskin, Directrice, relations investisseurs

+1 647-347-3735

dwoskin@eastmain.com

Déclarations prospectives - Certaines informations présentées dans ce communiqué de presse peuvent contenir des déclarations prospectives impliquant d'importants risques et incertitudes connus et inconnus. Toutes les déclarations prospectives ne sont pas purement historiques et comprennent des convictions, des projets, des attentes ou un calendrier de futurs projets. Elles comprennent notamment, mais sans s'y limiter, des déclarations relatives au succès potentiel de stratégies d’exploration et de mise en valeur futures de la Société. Ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, dont certains sont indépendants de la volonté de Eastmain, notamment, sans toutefois s'y limiter, l'incidence des conditions économiques générales, de la situation du secteur, de la dépendance à l'égard des approbations réglementaires, de la disponibilité du financement, de l'achèvement en temps voulu des études et des rapports techniques proposés, et des risques liés à l'exploration, au développement et à l'industrie minière en général, comme des facteurs économiques tels qu'ils affectent l'exploration, les prix futurs des produits de base, la modification des taux d'intérêt, la sécurité, l'évolution de la situation politique, sociale ou économique, les risques environnementaux, les risques d'assurance, les dépenses en capital, les difficultés opérationnelles ou techniques liées aux activités de développement, les relations de travail, la nature spéculative de l'exploration et de la mise en valeur de l'or, y compris les risques de diminution des quantités de teneurs en ressources minérales, des contestations du titre de propriété et des modifications des paramètres du projet tant que les plans continuent à être peaufinés. Les lecteurs sont avertis que les hypothèses utilisées dans la préparation de ces informations, bien que considérées comme raisonnables au moment de la préparation, peuvent se révéler imprécises et que, de ce fait, il ne faut pas se fier indûment aux déclarations prospectives. La société n’assume aucune obligation de mettre à jour ces informations, sauf dans la mesure où la loi l’impose.